mercredi 3 décembre 2008

Du retour sur L'effet teletubbies (Noosphère)


Plus intéressante est la nouvelle suivante, malgré un titre peu inspiré : dans L'Effet Teletubbies, un équipage humain appâté par des perspectives commerciales part à la recherche d'une planète dont la population et les paysages constitueraient les éléments idéaux à la conception d'une émission télévisée pour enfants, tendance Teletubbies (d'où le titre). L'expédition finit par dénicher une planète aux allures de paradis perdu dont les habitants évoquent les Ewoks deStar Wars, parfaite pour leur show, avant de comprendre que les apparences sont parfois trompeuses... Cette découverte d'un peuple belliqueux sous des apparences ingénues permet ainsi à l'auteur (Romain Lucazeau, vingt-sept ans, ancien étudiant de l'ENS, enseignant de philosophie politique à la Sorbonne et à Sciences Po !) d'exploiter ses connaissances pour apporter une certaine profondeur à son récit en exposant les conséquences que peut avoir l'intervention d'un État dans une région de culture différente qui lui est inconnue (on pensera naturellement à l'Irak). Pour une nouvelle dont le titre fait référence aux Teletubbies et dont les protagonistes sont nommés les « bouboules », on n'en attendait pas tant !